Jennifer Simoes, écrire pour se retrouver

Jennifer Simoes voit le jour en 1985, à Rives, en Isère. Autrice dans l’âme, elle commence très naturellement son parcours d’écrivain, griffonnant dans un premier temps lettres d’amour et poèmes avant d’étoffer ses écrits, qui deviendront nouvelles, essais, romans. Cependant, l’écriture n’était pas pour elle une vocation. Il s’agissait surtout d’un vecteur d’émotions, un moyen de les comprendre et de les canaliser.

À l’instar d’autres auteurs publiés par l’Aquilon (Lucille Cottin, Delphine Ciolek, Jonathan Itier), Jennifer Simoes a publié des récits chez l’Arlésienne, notamment Asphalte et Blanches Baskets et l’Art de la Fuite. Avec Karma, elle nous propose un roman dur, sombre, relatant l’errance d’une jeune femme perdue.

En termes d’influences, Jennifer Simoes cite des auteurs aussi nombreux que divers et variés et fait un grand écart dans le temps, entre classiques comme Racine (Phèdre et Andromaque) et littérature du XXe siècle : Hommage à la Catalogne d’Orwell, Voyage au Bout de la Nuit, de Céline ou encore L’Étranger de Camus. Ses goûts littéraires, éclectiques, l’amènent à lire des romans policiers, mais également des thrillers ésotériques ou de la tragédie grecque.

Jennifer Simoes, autrice de Karma

Elle est passionnée par ces histoires d’hommes et de femmes qui se retrouvent prisonniers d’une bataille dont les enjeux les dépassent, s’effaçant devant la tragique destinée. D’ailleurs, on retrouve à cet effet un écho avec le personnage de Marie, broyée par son monde, celle-ci hésitant entre se laisser porter par les événements et se révolter.

Des voyages que Jennifer Simoes a effectué, c’est probablement le Mexique et sa fête des morts, qui aura été pour elle le plus marquant. Imaginez un peu, une cité débordante de vie, de couleurs, d’odeurs différentes, de sons, de bonne humeur… le tout avec une imagerie morbide (squelettes et crânes), mais joyeuse. La vie côtoie la mort, et cela, pour l’autrice, révèle une grande maturité de la société mexicaine.

J’ai souvent eu l’impression, en voyageant à l’étranger tout comme en écrivant, qu’il fallait beaucoup se perdre pour espérer se trouver.

Jennifer Simoes

Avec Karma, Jennifer Simoes aborde une thématique douloureuse : l’abandon, sentiment qui l’a poussée à écrire cette histoire. Marie, l’héroïne, est un navire sans gouvernail au milieu d’une tempête. Et au vu de l’état actuel du monde, entre pandémies, catastrophes qui se succèdent et menaces liées à la pollution, on en vient à se demander si Marie, ce n’est pas aussi l’humanité.

Karma, un roman d’anticipation signé Jennifer Simoes, à découvrir dans notre catalogue !

Karma, un roman de Jennifer Simoes

Leave a Comment