Je suis capable de me perdre dans les couleurs du ciel ou les vibrations de la route. Ces moments me reposent et me bercent.

Fanny Crubellier

Les premiers pas de Fanny Crubellier dans l’écriture constituent une jolie histoire. Née en 1989 à Lille, la jeune fille, elle avait alors huit ans, fait une erreur sur sa fiche de présentation en CM1. Son institutrice pense que l’élève écrit des romans. Lorsqu’elle demande à en lire, la petite fille, afin de ne pas la décevoir, en écrit un. Et, de relectures en corrections, l’institutrice encourage la jeune fille. Elle la pousse même à rejoindre un concours littéraire, le prix Renaissance, pour les enfants.

L’autrice en herbe remporte la médaille d’or, puis la médaille d’argent deux ans plus tard. Soutenue par cette institutrice, puis par ses professeurs de collège, l’autrice précoce écrit des textes longs, les retravaille avec soin et précision. Vers 24 ans, elle écrit le premier tome d’une trilogie de romans de fantasy, genre qu’elle affectionne particulièrement. Elle publie également en 2018 un recueil intitulé Nuits Blanches.

Parmi ses auteurs favoris, Fanny Crubellier cite Patrick Rothfuss, Jean-Philippe Jaworsky, Brandon Sanderson et Baptiste Beaulieu. Elle affectionne particulièrement les récits en lien avec la médecine. Particularité que l’on retrouve dans Sur la Route vers Nulle Part.

Côté voyages, Fanny Crubellier a notamment visité l’Italie, l’Allemagne, l’Angleterre, les Etats-Unis, l’Autriche et sera notamment marquée par la Grèce et la Croatie.

Sur la Route vers Nulle Part est un récit très personnel, né d’un jeu entre Fanny Crubellier et ses amis d’un forum littéraire (un blind texte, dont le principe est simple : il s’agit de deviner qui sont les auteurs de divers textes anonymes).

Sur la Route vers Nulle Part est un récit très intérieur, très replié, ce qui est paradoxal pour le thème du voyage ; mais cette façon-là de percevoir le monde me semblait avoir une place, elle aussi.

Fanny Crubellier

Cet aspect introspectif du récit nous a séduits, et nous pensons que ce sera également votre cas, amis lecteurs. Aussi n’hésitez pas à suivre Fanny Crubellier, une autrice à la plume apaisante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *