Claude Eugénie, à la découverte de l’Autre

Claude Eugénie, née en 1959 à Carcassonne, se définit comme une baroudeuse. Une expression qui sied à merveille à cette aventurière qui a visité plus de 50 pays. Munie de sa plume, elle a l’habitude de rédiger des carnets de voyage sur sa route, au cours de voyages de loisirs ou de déplacements professionnels. Et quand on a visité plus d’une cinquantaine de pays, on a arpenté des destinations intéressantes.

Claude Eugénie
Crédit photo : Claude Eugénie

Elle l’indique au début de son récit de voyage Regards de Vies en Corée du Nord, Claude Eugénie a visité des pays qui en auraient fait hésiter d’autres. En effet, elle s’est rendue à Cuba sous Fidel Castro et dans le Nicaragua de Daniel Ortega. Enfin, citons évidemment la Corée du Nord sous Kim Jung-un. Ce qui l’intéresse, c’est le contact avec les habitants de ces pays. Elle met particulièrement en avant les rencontres surprenantes et chaleureuses qui ont jalonné ses périples. Finalement, on pourrait presque dire qu’elle ne va pas que visiter des pays, mais aussi et surtout rendre visite à leurs habitants

Il n’est pas étonnant qu’elle cite Boris Cyrulnik, auteur de Résiliences, qu’elle désigne comme un guide. Ses propos, selon lesquels nous avons besoin des autres pour devenir soi-même trouvent un écho chez Claude Eugénie. Et il est vrai que c’est un principe pour celle dont l’écriture est marquée par un profond altruisme. Claude Eugénie est une autrice portée par un élan vers l’autre.

À la découverte de l’autre avec des paillettes dans l’âme.

Claude Eugénie

Nous le disions plus haut, l’autrice a visité une cinquantaine de pays, et il serait, de fait, difficile de sélectionner des destinations marquantes. Non seulement parce que les pays visités sont conséquents, mais surtout parce que c’est réellement aux rencontres avec leurs habitants qu’elle s’attache avant tout.

Claude Eugénie est une autrice altruiste, capable de porter un regard sans le moindre jugement sur le monde qui l’entoure. Ainsi, Regards de Vies en Corée du Nord, en dépit de son sujet est une œuvre objective, sans sensationnalisme… Un récit de vie, simplement.

Couverture de Regards de Vies en Corée du Nord, de Claude Eugénie

Leave a Comment