[Appel à textes] Récits de voyage : Emmenez-nous au bout de la Terre !

En cette période de rentrée 2020, nous avons besoin de vous. Oui, vous, amis écrivains voyageurs. Crise oblige, peu ont pu voyager. Et si le tourisme local est une très bonne chose, tant en termes d’écologie que d’enrichissement personnel (après tout, quoi de plus normal que d’apprendre à connaître ses environs), chez l’Aquilon, on reste avide de découvrir le monde.

C’est dans cette optique que nous lançons officiellement notre nouvel appel à textes, qui prendra effet du 15 septembre 2020 au 15 novembre 2020. Le thème ? Récits de voyage. Pas de romans, pas de nouvelles, pas de poèmes, mais du récit de voyage. Vous êtes un baroudeur et avez une plume baladeuse ? Voyageur occasionnel ? Envoyez-nous vos récits. Ils passeront devant le comité de lecture qui rendra son verdict implacable, mais toujours juste !

Bien entendu, les textes qui sortiront de cette ligne éditoriale ne seront pas accepté, et ce, même si vous nous envoyez un roman qui révolutionnera la littérature. Et pour être sûr de maximiser vos chances d’être retenu, n’hésitez pas à consulter cet article qui présente les bonnes pratiques, et celui-là qui vous éclaire un peu plus sur ce que nous recherchons en général dans un récit de voyage.

Les auteurs dont les textes seront retenus recevront une proposition de contrat d’édition au format numérique de leur ouvrage à compte d’éditeur, et pourront rejoindre les autres auteurs de notre catalogue.

Votre route vous mènera peut-être vers notre appel à textes, qui sait ?
Crédit Photo : Manfred Guttenberger

Et comme on est sympas, on va vous donner quelques conseils supplémentaires pour l’envoi du texte.

1/ Vous aurez plus de chances de retenir notre attention si votre texte relate un voyage dans une destination que nous n’avons pas encore au catalogue (référez vous à la page Par Destinations pour vous assurer que votre sujet est inédit).

2/ Gardez à l’esprit que votre récit, même autobiographique, doit avoir un axe, un sujet. Un simple compte-rendu de vacances ne sera pas suffisant pour retenir notre attention.

3/ Soignez bien votre manuscrit. Il n’est pas nécessaire d’écrire comme Baudelaire, mais un manuscrit avec de nombreuses fautes ne pourra pas être accepté.

On a hâte de voir où vous nous emmènerez. Si vous souhaitez tenter votre chance, envoyez-nous vos écrits à l’adresse suivante :

manuscrits.laquilon@gmail.com

Envoyez-nous vos écrits avant le 15 novembre 2020 à minuit, dernier délai. Aucun texte ne sera retenu passée cette date.

5 Thoughts to “[Appel à textes] Récits de voyage : Emmenez-nous au bout de la Terre !”

  1. Guillemette Georgeon

    Bonjour !
    Dommage que la deadline soit si courte, quand vous-même recommendez de laisser reposer un manuscript deux mois minimum avant de l’envoyer… 🙂
    Et vous n’indiquez aucune limites de caractères, ni haute ni basse : prenez-vous tout autant les micro-nouvelles que les décalogies ? ^^
    Je vous souhaite de recevoir plein de chouettes textes !

    Guillemette

    1. l'Aquilon

      Bonjour Guillemette.

      Merci pour votre commentaire, nous allons répondre à vos questions.

      1/ concernant la deadline, elle peut paraître courte, cependant, nous nous attendons à recevoir particulièrement des textes déjà rédigés et qui attendent “dans un tiroir”. L’Aquilon propose des appels à textes tous les ans à cette même date, et fait des annonces en amont. 🙂

      2/Effectivement, pas de limite de caractère, car la taille d’un récit de voyage dépend de la longueur du voyage et de ce que l’auteur veut en dire. Peu importe que le récit fasse une page ou 600, on prône la liberté ! 🙂

      Et merci à vous, nous avons déjà reçu de super textes ! Nous avons hâte de voir les suivants ! °3°

  2. Olivia C.

    Bonjour,

    Je souhaite répondre à vote appel à textes, mais, avant de vous soumettre un texte, j’aurais deux petites questions à vous poser :
    – vous parlez d’avoir “un axe”, mais, dans le cas d’un carnet de voyage ou d’un journal de bord, je ne sais autour de quel type de sujet je pourrais articuler mon récit. Afin que je puisse cerner au mieux vote demande et éviter de vous soumettre un texte qui serait hors-sujet, sauriez-vous me conseiller une ou plusieurs œuvres de votre catalogue qui prendrait ce format-là et suivrait un axe particulier ?
    – le récit de voyage doit-il être illustré, et, le cas échéant, quelles seraient les modalités d’intégration de ces illustrations (couverture uniquement, encadrées dans le corps de textes, etc.) ?
    Je vous remercie par avance de l’attention que vous porterez à mes interrogations, et vous remercie également pour cet appel à textes qui me fait me replonger dans mes souvenirs de voyages ^^
    Cordialement
    Olivia

    1. l'Aquilon

      Bonjour Olivia. C’est avec plaisir que nous répondrons à vos deux questions.

      – N’ayez aucune crainte concernant cet “axe”. Car en vérité, il vient naturellement. Quand vous racontez un voyage, vous le faites pour une raison (faire découvrir le pays, relater une expérience etc.) l’axe de votre récit en découle automatiquement. Dans notre catalogue, nous pouvons vous orienter vers “Une Échappée en Calabre” de Florence Neuville ou “le Rite” de Leslie Köhler, par exemple. Dans ces deux récits, on suit un voyage quasiment pas à pas, mais les livres vont au-delà de la simple “énumération” de faits. L’un a plusieurs thèmes sous-jacents (crise des migrants, fracture sociale en Italie), l’autre a clairement un axe défini dès le départ (place au sein de la famille).
      – Le récit ne doit pas être illustré. Nous travaillons en numérique exclusivement et s’il est possible de faire de l’ebook illustré, nous devons encore travailler sur des solutions afin de permettre de fabriquer des ebooks illustrés de qualité. Aussi le texte suffit amplement. Cependant, en admettant que votre texte soit retenu et que vous vouliez soumettre des illustrations, il est possible de les exploiter pour la couverture, mais également sur les divers articles que nous rédigeons pour accompagner chaque sortie de livre.

      Nous sommes impatients de vous lire et avons hâte de voir où vous nous emmènerez !

      Bien cordialement
      L’Aquilon Éditions.

      1. Olivia C.

        Merci beaucoup pour votre réponse rapide !

        En espérant que vous apprécierez la lecture de mon récit, quand bien même celui-ci ne serait pas retenu 🙂

        Bien cordialement

        Olivia

Leave a Comment